Comment arrêter de fumer ?

Comment arrêter de fumer

Arrêter de fumer n’est pas chose facile et beaucoup échouent malgré leur bonne volonté et leurs nombreuses tentatives. C’est pourtant la seule solution pour recouvrer sa santé et prolonger son espérance de vie. Mais pour arrêter, en plus de se préparer psychologiquement, chacun doit trouver la méthode qui lui correspond le mieux. Voici quelques méthodes à adopter pour arriver à relever le défi.

Comment arrêter de fumer à l’aide de la cigarette électronique ?

Depuis quelques années, la cigarette électronique s’est imposée comme une réelle alternative à la cigarette classique. Son utilisation aiderait efficacement à arrêter de fumer. En effet, il s’agit d’un dispositif électronique qui génère une vapeur tiède et aromatisée qui permet à l’utilisateur de conserver ainsi le geste du fumeur sans pour autant fumer. Il faut noter qu’elle peut contenir ou non de la nicotine, mais à une dose assez faible.

En outre, l’e-cigarette n’entraînant pas de combustion, il n’y a donc pas de goudrons ni de monoxyde de carbone dans la vapeur inhalée. Cela dit, peu de données sont actuellement disponibles sur ses effets sur la santé. Néanmoins, il a été prouvé qu’en plus d’être efficace pour arrêter de fumer, lorsqu’elle est combinée à l’arrêt total du tabac, elle permet de réduire les risques de maladies qui y sont liées.

Pourquoi ne pas opter pour les substituts nicotiniques ?

arrêter de fumer à l’aide de la cigarette électroniqueLa nicotine crée une véritable dépendance et à l’arrêt du tabac, les symptômes désagréables du sevrage apparaissent (irritabilité, manque de concentration, etc.). Les substituts nicotiniques permettent de diminuer la sensation de manque et les risques de rechute. Ils apportent en effet, une dose de nicotine, mais sans les substances toxiques comme le goudron, le monoxyde de carbone et les gaz irritants contenus dans la cigarette. Selon les études, leur utilisation augmente de 50 à 70% les chances d’arrêter de fumer. Il en existe différentes sortes. On distingue notamment :

 

  • les patchs ;
  • les gommes à mâcher ;
  • les comprimés sublinguaux ou à sucer ;
  • l’inhalateur ;

Disponibles en pharmacie sans prescription, ces méthodes peuvent être associées entre elles pour une meilleure efficacité (plus d’informations sur Astuce-santé).

Les médicaments du sevrage, la solution pour définitivement arrêter de fumer ?

Les médicaments du sevrage sont utilisés pour atténuer voire supprimer les symptômes du manque. Il en existe deux sur le marché :

  • la Varéniciline (Champix) : il s’agit de comprimés destinés à aider le fumeur à arrêter de fumer ;
  • le Bupropion (Zyban) : initialement utilisé comme antidépresseur, c’est un médicament qui se présente sous forme de comprimés pouvant aider à diminuer ou ôter l’envie de fumer.

Ces médicaments sont uniquement accessibles sous prescription médicale et sont destinés aux fumeurs très dépendants. Il est important de respecter les dosages et la durée du traitement. Ils sont contre-indiqués dans le cas de certaines maladies, chez la femme enceinte et allaitante et peuvent entraîner des effets secondaires.

La médecine douce peut-elle aider à arrêter de fumer ?

Certaines méthodes de la médecine douce peuvent être utilisées en complément du traitement de base pour arrêter de fumer. Il s’agit par exemple de :

  • l’acupuncture : c’est une pratique de la médecine chinoise qui utilise de fines aiguilles pour rééquilibrer les énergies. Elle peut représenter une aide lorsqu’elle est associée à des substituts nicotiniques ou à des médicaments ;
  • l’hypnose : cette méthode a pour objectif de changer la perception que l’on a de la cigarette afin de s’en détacher aussi bien physiquement que psychologiquement.

L’efficacité de ces méthodes pour arrêter de fumer n’a pas été scientifiquement démontrée, mais elles ne présentent aucune contre-indication et peuvent parfaitement s’utiliser en complément d’autres méthodes.

Les effets du tabac sur la santé recensent les conséquences du tabagisme !
Tabac et sport : ne fumez ni avant ni après !